circle dots
Famille

+

-

Lifestyle

+

-

Fermer
Circle Dots
Rechercher
dots

Maman Vogue a lu pour vous « Du poison au Pardon » !

circle circle
circle circle
circle dots
dots circle circle
circle dots
dots circle

Si vous cherchez un livre poignant, un ouvrage que vous ne pourrez plus quitter avant de l’avoir lu entièrement, ou simplement un témoignage édifiant de vie de femme, ne cherchez plus ! Nous en avons trouvé un pour vous : « Du poison au pardon »

Paru en septembre 2020, le livre de Priscille Roquebert, « Du poison au Pardon », est une véritable ode à la grâce.

Confrontée très jeune à la violence de son père, la petite Priscille commence un long chemin de croix. Très long. Ce papa a littéralement déchiré la vie de sa famille. Son message est clair : personne n’échappe à la souffrance, qui fait partie du quotidien. Et le temps n’efface rien, ni la maladie, ni la douleur. En revanche, ce qui nous attend après est immense et vaut la peine de se battre.

Pour Priscille, il fallait que sa souffrance ne soit pas vaine, que cette vie n’ait pas été vécue pour rien, il fallait que cela puisse porter du fruit. C’est donc un message d’espérance qui transpire de son livre.

Grâce à des extraits de ses journaux intimes et de lettres échangées avec son père, en plus de ses souvenirs, cette désormais maman de 4 enfants retrace tout son parcours de vie.

La petite Priscille a environ 10 ans lorsqu’elle voit son père déjà dépressif tituber, s’écrouler dans sa chambre car trop imbibé d’alcool. La pièce sent l’urine, le vomi. À partir de ce jour, toute sa famille bascule dans l’horreur.

Enfant, elle s’interposera plusieurs fois entre son père et sa mère pour la protéger car il la frappe. Elle vivra aussi plusieurs fuites avec sa maman et ses sœurs pour essayer d’échapper à ce papa dangereux – qui finira toujours par les retrouver –, certains amis dormiront même chez eux pour protéger au mieux les filles. Cette douloureuse vie ne faisait alors que commencer. L’enfer va durer de longues années.

Tout au long de l’histoire de sa vie, le lecteur pleure, hurle avec la petite Priscille puis avec l’adolescente, la jeune fille et la femme.

Mais raconter son parcours n’est pas le seul but de ce livre. Non. Il s’agit également (et surtout ?) de transmettre un message d’espoir et d’amour. Car au bout du compte, c’est la réconciliation qui finira, tant bien que mal, par triompher. Laurent Gay, conférencier, dira d’ailleurs que « ce livre est une bombe de miséricorde dans un monde de discorde ».

C’est bien de cela dont il s’agit, d’entrevoir la complexité d’une vie, du pardon, des sentiments, d’apprendre et de conquérir sa liberté. En ne négligeant jamais l’espérance et la résilience.

Face à un si beau et sinueux chemin de vie, les lectrices que nous sommes sommes poussées à relativiser et relire nos souffrances sous un autre prisme, celui de l’espoir.

Cela fait d’ailleurs un bien fou.

Certaines d’entre vous l’ont-elle déjà lu ? Avez-vous eu le même ressenti que nous ?

Et pour les autres, foncez dans votre librairie préférée pour vous procurer ce grand bol d’espérance !

 

Crédit photo : @Pinterest

Vous aimerez aussi...

Retrouvez chaque semaine les actus de Maman Vogue