Famille

+

-

Lifestyle

+

-

Le film de Noël 2022 en famille: Ce ne sera pas notre dernier Noël

Des comédies de Noël pleines de bons sentiments, de mièvreries et de sucres d’orge, on en a déjà vu des dizaines et on commence à en être écœurés. Mais si – en 2022, pour une fois, au lieu de mettre en scène un Père Noël disparu ou un bibliothécaire amoureux d’une princesse, un film de Noël nous montrait une fresque familiale empreinte de douceur et de lucidité, plaçant la force de la famille et du mariage au cœur de son intrigue ?

C’est le pari que relève et réussit Juan Manuel Cotelo dans un long métrage aux allures de comédie musicale et au titre évocateur Ce ne sera pas notre dernier Noël, distribué par Saje Distribution.

Des thèmes qui fleurent bon les repas de Noël

Les ingrédients de ce joli conte espagnol sont simples, et semblent presque tirés des repas de Noël que l’on a tous sûrement connus : un papa au bord du burn-out et harcelé par un patron surnommé “le Vampire”, une maman en quête de la flamme qui saura rallumer leur amour, une grand-mère bien moins déjantée qu’elle n’y paraît, et trois enfants décidés à sauver leur famille de l’explosion conjugale qui semble inévitable.

Si les thèmes abordés sont parfois durs et délicats (divorce, bien-être des enfants, échec du mariage,…), la fraîcheur du scénario alternant séquences dansées et chantées et le regard d’amour que posent les enfants sur leur famille permet de traiter ces sujets sensibles avec simplicité et humour. Malgré quelques scènes un peu caricaturales, mais devant lesquelles on ne peut s’empêcher de rire (qui ne se reconnaîtrait pas dans cette famille en voiture où le papa refuse de mettre le GPS et se perd, la maman s’énerve, la petite dernière n’arrête pas de demander “c’est encore long ?” et finit par vomir sur l’épaule de son frère ?), petits et grands trouveront leur bonheur durant les presque deux heures de film, qu’on ne voit pas passer.

Un film pour toute la famille

Les plus jeunes seront ravis de la façon dont l’histoire est contée, c’est-à-dire à travers le regard des trois enfants, qui enferment leurs parents dans leur maison de vacances et leur suppriment ordinateurs, téléphones et portefeuilles pour les forcer à passer du temps ensemble afin qu’ils se réconcilient ; le caractère un peu décalé de la situation, qui oblige la fratrie à improviser, à camper dans le jardin ou encore à aller faire les courses, transforme l’intrigue en une véritable aventure de vie pour ces trois enfants qui fascinera comme elle fera rire les plus jeunes.

Mais le public plus grand trouvera également dans ce film une vraie matière d’identification, à travers les personnages des parents et leur tâtonnement vers un amour durable et ancré dans leur famille. Par exemple, la mère qui explique en chanson à sa fille l’émotion que lui provoque son retour dans sa maison d’enfance où ils vont passer Noël et son besoin de renouer avec ses racines pour retrouver un sens à son existence, fera peut-être résonner chez certains des questions sur leur enracinement et l’importance des attaches.

De belles valeurs au long du film

Les réponses et la vérité viennent, très bibliquement, de la bouche des enfants (et de la grand-mère) dans ce film, et ce sont eux qui maintiennent avec simplicité la famille dans l’ancrage de la foi (par exemple, lorsque la petite dernière, Irina, rappelle à sa maman qu’ils ont oublié la prière du soir, et confie ses parents au Bon Dieu), et qui renouent sans cesse avec des valeurs fondamentales familiales. Bien que certains rôles soient légèrement caricaturaux (comme par exemple le père, qui semble parfois un peu trop colérique et peu motivé, ou son patron, qui peut même impressionner les plus petits), c’est en effet l’explication du sens chrétien du mariage et de la famille qui guide tout le scénario, et donne à voir la beauté et la force de l’union conjugale et familiale.

Ainsi, de jolis symboles (comme la statuette du gâteau de mariage des parents qui est brisée au début du film et réparée à la fin) ainsi que la présence en filigrane de la Sainte Famille (par des icônes, des allusions et dans le tableau final montrant un spectacle de Noël au village) tissent un réseau de beaux messages, remplis d’espérance, sur la force de l’union d’une famille ; et en effet, le couple au bord de l’explosion réussit finalement dans le film à puiser le courage de se réconcilier grâce aux soutiens de leurs proches, de leurs enfants, et le scénario montre avec beaucoup de finesse comment une famille ne peut rester unie que lorsque chacun y occupe une place équilibrée et essentielle.

Notre avis

Avec ce film aux accents de comédie musicale, c’est donc à la fois l’occasion de passer un moment détendant et amusant, mais aussi un tableau délicat sur la beauté et les difficultés du mariage et de la vie familiale qui vous sont offerts, et en cette période de l’Avent qui commence bientôt, quoi de mieux qu’un bon moment tous ensemble au cinéma pour faire rire et réfléchir toute la famille ? 

La bande-annonce

Où retrouver le film?

Le film est pour l’instant diffusé dans un nombre limité de salles : pour prendre vos places & retrouver les salles qui projettent le film, rendez-vous sur le site de SAJE !

Vous aimerez aussi...

Retrouvez chaque semaine les actus de Maman Vogue