circle dots
Famille

+

-

Lifestyle

+

-

Fermer
Circle Dots
Rechercher
dots

Disputes entre nos enfants, comment agir ?

circle circle
circle circle
circle dots
dots circle circle
circle dots
dots circle

Les nuits hachées, les petits et grands bobos, l’envie de bien faire, l’inquiétude qui nous habite sont autant de facteurs de fatigue dans une vie de parents. Cependant, il existe un autre paramètre du quotidien familial dont nous ne mesurons la lassitude qu’il entraine qu’une fois vécu. Je vous parle des disputes entre nos enfants.


Du matin au soir, ils peuvent se chamailler pour le moindre petit lego, le plus infime des petits pois en plus ou en moins, ou seulement parce que l’un se sent envahit par l’autre. « Mamaaaan, il prend trop de place dans le bain ! », « Papaaa, elle m’a tapé. », « Ils ne veulent pas que je joue avec eux ! ». Ces interpellations incessantes peuvent être réellement fatigantes et source de beaucoup de tensions pour toute la famille.


Alors, comment apaiser le climat familial ? Comment intervenir auprès de nos enfants pour leur apprendre la maitrise d’eux-mêmes et la négociation de leur agressivité ? Quelle attitude adopter et quels mots employer ?


En 4 étapes, nous vous aidons à y voir plus clair pour gérer avec confiance et sérénité les disputes entre vos enfants.

Première étape : intervenez à chaque dispute


Nous entendons souvent qu’il faut laisser les enfants gérer leurs conflits entre eux et ne pas intervenir dans leurs disputes. Au contraire, il faut absolument désamorcer ces langages de violence entre eux. De la même manière que vous demandez à vos enfants d’avoir un comportement respectueux et bienveillant avec les personnes de leur entourage (amis, copains d’école, maitresse, éducateurs, nounou), vous devez avoir la même exigence pour leur attitude envers leurs frères et sœurs.


La maison est le premier lieu de socialisation. Des comportements sociaux qu’ils y auront appris dépendra leur rapport au monde extérieur. Il est donc primordial de leur apprendre à réfréner leurs pulsions agressives et à communiquer calmement et gentiment en famille. Rappelez-vous que vous éduquer de futurs adultes. Ce que vous semez en eux dès le plus jeune âge est indissociable des personnes qu’ils seront plus tard. Ce n’est que par l’apprentissage dans ce premier lieu que nos enfants sauront ensuite se comporter avec raison et sérénité dans le monde et dans leur vie future.

Deuxième étape : instaurez et rappelez régulièrement les règles de la maison


Si vous ne l’avez pas déjà fait, instaurez des règles claires au sein de votre foyer : « dans notre maison, on est tous gentils les uns envers les autres, on se respecte, on ne se fait pas de mal et on veille au bonheur de tous ». Expliquez bien ces règles à vos enfants, ils doivent les connaître pour se les approprier et apprendre à s’y conformer.
Lorsque les règles ne sont pas respectées, rappelez-les et ne tolérez aucun passe-droit, aucune excuse. Il ne doit pas y avoir d’exception à la gentillesse et au respect. Cela peut être épuisant au début et vous demander beaucoup d’énergie mais, petit à petit, vos enfants apprendront à exprimer leur colère ou leurs émotions d’une autre manière. Ils sauront transformer leur frustration en un comportement adapté dans cette bulle sociale première qu’est la famille et que sont les relations au sein d’une fratrie.

Troisième étape : montrez l’exemple en tant que parents


Il est évident que vous ne pouvez pas exiger cette gestion de l’agressivité de la part de vos enfants, sans vous l’imposer vous-mêmes. Tous les grands discours ne remplaceront jamais la transmission par l’exemple. Dans les moments de tension, restez maitres de vous-mêmes et montrez à vos enfants une belle façon de gérer la frustration. Entre parents, ne cachez pas vos désaccords mais affichez des discussions et des argumentations sans hausser le ton ni vous mettre en colère.
Il en va de même dans le rapport parent-enfant, imposez-vous une certaine distance par rapport à l’agitation ou l’excitation de votre enfant. Ne criez pas, ne tombez pas sous le coup de la colère, adoptez un ton ferme et définitif si nécessaire. Plus vous montrerez un exemple de maitrise de vous-mêmes, plus vos enfants apprendront à faire de même.

Quatrième étape : instaurez ces règles partout et tout le temps


Les règles choisies et apprises dans votre foyer ont un intérêt au-delà de la simple sphère familiale.
Elles doivent permettre à vos enfants de gérer leur agressivité et leurs pulsions en toutes circonstances. Instaurez et rappelez ces règles quel que soit le lieu (école, activité extra-scolaire, chez un ami, chez les grands-parents) et quelle que soit la personne (copain, maitresse, cousin, médecin).
En aucun cas, votre enfant ne doit manquer de respect ou être violent envers un autre. Cette ligne de conduite doit être valable pour toutes les situations.

Comment gérer les disputes entre vos enfants en 4 étapes :

  1. Intervenez à chaque comportement agressif entre vos enfants,
  2. Instaurez des règles claires à rappeler régulièrement
  3. Montrez l’exemple au quotidien
  4. Exigez le même comportement partout et envers tous.

Et rappelez-vous toujours que vous offrez un immense cadeau aux futurs adultes que seront vos enfants, celui de savoir gérer ses émotions et d’adopter un comportement socialement adapté.

Vous aimerez aussi...

Retrouvez chaque semaine les actus de Maman Vogue